Acheter au Canada dont Québec des livres écrivains français. écrivain français indépendant distribué au Canada


Acheter ebooks sur
Amazon , itunes, Fnac immateriel.
ecrivain livres papier et ebooks à bas prix
Accueil Ecrivain       Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     Contact   + Infos


Amazon et Apple naturellement mais également Archambault, Kobo, Feedbooks et Samsung me permettent de vendre au Canada...



Vous connaissez Apple, Kobo, Amazon et Samsung.

Mais dans le domaine des livres Archambault et Feedbooks semblent bénéficier d'une vonne répututation au Canada.

D'autres indépendants, je l'espère, comme Renaud-Bray et Rue des libraires, vendront un jour également mes livres... numérique... Quant au papier, seul Amazon semble avoir la volonté de s'impliquer pour permettre aux indépendants d'être indépendants...

 photo Amazon...

Amazon...





Votre réaction ou votre avis sur le sujet...


- Commentaire (avis 22), du 26 août 2014 à 8 H 35 : C'est à notre confrère et ami José Germain, de la Société des Gens de Lettres, que revient l'honneur de rappeler et de louer une autre part, encore plus nombreuse et diverse peut-être : l'œuvre du romancier et celle du chroniqueur. C'est au nom de ces amis, présents ou absents, que je vous dis ces pauvres paroles d'adieu, à vous qui nous avez si souvent tenus sous le charme et que nous sommes condamnés à ne plus entendre. Dormez en paix ! »

Article du 18 novembre 2013 à 20 : 05.


Article sur un sujet très proche : La révolution numérique en France Le roman mais également le combat (bonne lecture...)

Article précédent : Kader disparu et pourtant c’est compliqué... (sur ce blog)


Commentaires ouverts :

Votre réaction ou votre avis sur le sujet...


- Commentaire (avis 22), du 26 août 2014 à 8 H 35 : C'est à notre confrère et ami José Germain, de la Société des Gens de Lettres, que revient l'honneur de rappeler et de louer une autre part, encore plus nombreuse et diverse peut-être : l'œuvre du romancier et celle du chroniqueur. C'est au nom de ces amis, présents ou absents, que je vous dis ces pauvres paroles d'adieu, à vous qui nous avez si souvent tenus sous le charme et que nous sommes condamnés à ne plus entendre. Dormez en paix ! »