Où réapparaitra le tueur de Toulouse-Montauban... s'il n'est pas rapidement arrêté.... Une analyse a lire et faire suivre
Acheter ebooks sur
Amazon , itunes, Fnac immateriel.
ecrivain livres papier et ebooks à bas prix
Accueil Ecrivain       Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     Contact   + Infos


Le romancier se met à la place de ses personnages même quand il ne les aime pas...


Ce n'était qu'une remarque, après les assassinats des militaires à Montauban.
Le fait de très bien connaître l'endroit des crimes a sûrement accentué mon émotion.
Ce n'était qu'une remarque : "s'il n'est pas arrêté, les prochaines victimes, il serait étonnant que ce soient des militaires.
S'il veut créer une psychose sociale, après avoir fait croire qu'il visait des militaires, il va s'en prendre à d'autres.
"
L'état se cantonnait à appeler à la vigilance les militaires...

La tuerie survenue devant et dans l'école juive de Toulouse a malheureusement confirmé cette approche.
Aujourd'hui, les analyses semblent dessiner le portrait d'un tueur de "minorités", maghrébins et juifs.

1) Le militaire de 30 ans du 1er régiment du train parachutiste de Francazal, avait rendez-vous suite à une annonce de vente de moto.
(Sur internet, un article du Figaro semble la référence sur ce sujet :
"A Toulouse, en effet, le maréchal des logis chef Imad Ibn-Ziaten, froidement abattu le 11 mars dernier, avait rendez-vous avec lui.
Il cherchait à vendre sa moto Suzuki 650 cm3 Bandit. Il avait laissé une annonce sur le site Le Bon Coin et avait été contacté par le tueur pour un rendez-vous avant une possible transaction.
Le jeune sous-officier a été assassiné à côté de sa moto sur le lieu du rendez-vous
.
Il y a bien préméditation."
francetv.fr précise : "Pour autant, Imad Ibn-Ziaten n'avait pas donné son nom dans la petite annonce par laquelle l'a contacté le tueur. Il se contentait d'écrire qu'il était militaire"... Après avoir visé un militaire, a-t-il décidé de l'identité des victimes suivantes en pensant ainsi orienter les observateurs vers cette piste "militaire maghrébin" ou comme le signale un commentaire le prénom "Imad" était noté ?)
2) Militaires "de couleur", identifiés visuellement devant un distributeur
3) "Public" devant une école juive.


Désormais, la vigilance devrait se porter sur les lieux des "minorités"... attention aux hommes en scooter, qu'il soit noir ou repeint en blanc.

Pourtant... si avec l'adresse IP de connexion à l'annonce du drame du 11 mars, les policiers ne sont pas parvenus à retrouver l'internaute, c'est qu'il maîtrise parfaitement la connexion anonyme...
Ce profil doit nous inciter à une grande vigilance... aussi où l'on n'attend pas un tueur dans une logique politisée.
Après avoir volé un scooter pour 3 meurtres, le vol d'une moto est possible...

Alors, redouter que la prochaine sortie de ce tueur se fasse en moto et dans une zone rurale ?

Le romancier se met à la place de ses personnages même quand il ne les aime pas.
Après avoir de nouveau évoqué cette hypothèse devant mes proches, j'ai décidé de l'écrire...
J'aimerais qu'on n'occulte pas cette possibilité...

Même si le profil nous oriente vers une pulsion suicidaire ("je tuerai jusqu'à être tué") il ne faut pas exclure que cet individu se volatilise complètement (quand ?) pour réapparaître dans quelques mois où années, après avoir diffusé sur Internet les films de ses assassinats...

Quant aux mobiles des crimes, à cette heure les hypothèses n'ont d'intérêts que si elles permettent de mettre hors d'état de nuire cet individu (ou ces individus).





Votre réaction ou votre avis sur le sujet...

article du blog de Ternoise -COM5-- le 23 avril 2012 à 16 : 07
par Anne Marie : le tueur de Toulouse est mort, Gabriel.

article du blog de Ternoise - le 20 mars 2012 à 14 : 20
par Patricia : Oui, on tire les leçons du passé en surveillant écoles, synagogues et mosquées et on oublie qu'un fou joue avec nous, a décidé d'être la vedette des élections présidentielles

article du blog de Ternoise - le 20 mars 2012 à 14 : 12
par Marc : A Toulouse, c'est aux abords des écoles les forces de l'ordre sont les plus visibles. On sent que les lieux de culte sont surveillés aussi. Mais ici, effectivement, on redoute des tirs au hasard...

article du blog de Ternoise - le 20 mars 2012 à 13 : 57
par Deltaplan : L'adresse de la fameuse annonce sur Leboncoin (voir le champ site web)

article du blog de Ternoise - le 20 mars 2012 à 13 : 55
par Deltaplan : L'information du Figaro est fausse, l'annonce sur leboncoin précisait bien que le prénom du vendeur de la moto était "Imad". De là, il est parfaitement possible que le tueur ait ciblé cette personne soit du fait de son origine, soit aussi peut-être parce qu'il le connaissait personnellement.

L'annonce était encore en ligne hier, mais elle a été supprimée depuis...

Article du 20 mars 2012 à 13 : 16.



Article sur un sujet très proche : Emission des 12 et 13 mars 2012 à Montcuq dans le Lot (bonne lecture...)

Article précédent : des chroniques publiées en 2011 par écrivain indépendant (sur ce blog)

Les meilleures ventes.



sur le forum : La fête de la lecture de Boé 2016
Lecture article.

Où réapparaitra le tueur de Toulouse Montauban s il n est pas rapidement arrêté